lundi 25 juillet 2011

Supercochon débarque aux WASOP avec un T shirt de rechange !




Vous vous rappelez la chanson dans les Simpson : "Spidercochon ! Spidercochon, il peut marcher au plafond !" ?

Eh bien cette chanson m'a trotté dans la tête toute la nuit après la qualif Main Event Wasop II jouée hier soir par mon ami phacochère Pascal "Pbatbass" Leblanc et votre serviteur.

Pour rappel, avec Denis "Mehden" Godart, nous sommes trois à avoir constitué la team "phacochères" et, aussi inséparables que Riri, Fifi et Loulou, nous chassons le loup plusieurs soirs par semaine sur les tables de poker online.

Denis a décidé de jouer les deux principaux events des WASOP et donc, Pascal et moi avons tenté par divers moyens d'aller l'accompagner aux tables.
Avec des fortunes diverses ...

Car si j'ai lamentablement échoué dans ma quête namuroise, Pascal lui s'est transformé en "Gros Minet" pour croquer TitiPoker dans un tournoi généreusement organisé par la nouvelle room de Stefal : Golden Palace. Et hop, un premier T shirt aux couleurs de cette room au marketing aussi humain que sympathique !

Hier, c'est Poker770 qui proposait un satellite à 22€. Septante et quelques joueurs (pour rappel à nos amis français, septante correspond à 7 dizaines ^^) et deux tickets à la clé. Ca tombe bien, nous sommes deux :o)

Nos chances augmentent au fil du temps, notre tapis grimpe par paliers, nos adversaires font parfois des moves de poètes. Et nous voilà en table finale, synonyme d'itm, et notre objectif de choper une ou deux places passe du "rêve cochon" au "potentiellement accessible". Autour de nous, une colonie d'hispano-portugais qui semblent se connaître mais joue sans collusion. Pareil pour les cochons, on s'évite le plus souvent mais il y a quand même deux ou trois duels entre nous qui ont failli voir l'un d'entre nous terminer en salaison !

Quatre ! Un chip leader énorme, un short stack et nous entre les deux ! Ca sent bon le main event et puis bardaf, je fais l'erreur de la soirée en cliquant trop vite sur le bouton relance puis sur le bouton call ! Saloperie de cerveau avec ses fils qui se touchent, je viens de doubler le short et je saute quatrième deux mains plus tard !
Pascal est mal embarqué, il a le petit stack mais le ticket n'est pas loin.

A6s au bouton, faut pas tergiverser avec ces blindes ... Pascal pousse et est payé par les rois !
Je hurle pour voir un as qui arrive au flop, je hurle plus fort pour qu'aucun roi ne vienne gâcher la soirée ... c'est fait, le mec est mourant et SuperStack l'achève au coup suivant !
Perso, j'ai passé une belle soirée (que j'ai failli gâcher nondidju !) et le fait de faire 2 et 4 apporte les sous, le ticket et un brin de confiance qui me manque cruellement cette année !

Mais que dire de Pascal "Squiddly" "Pbatbass" qui lui ira aux WASOP lundi soir déguisé en Golden Palace pour y retourner dimanche affublé des couleurs de poker 770 ?

Et cette chanson dans ma tête qui m'agace ....

"Spidercochon, spidercochon, il peut marcher au plafond !"

2 commentaires:

  1. MaGnifik cr d'une belle soirée. Pascal, le nouvel homme sandwich belge :).

    Vraiment déçu que tu n'aie pu grinder le second token, mais si tu as fait grossir ton cochon, au moins ça, c'est du certain.

    Vive les porcs (Cinet) :)

    RépondreSupprimer
  2. Comme dis l'adage: tout est bon dans le cochon.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget