lundi 27 décembre 2010

2010 à l'heure du bilan


Commençons par la fin ...

Disons-le d'emblée, mon bilan poker 2010 est pour le moins mitigé !

Il est vrai qu'après une année 2009 remarquable, mon appétit de victoires et de gloire était féroce et j'avais bien l'intention de faire parler la poudre.

Et, de fait, une jolie victoire en février (5600$ si mes souvenirs sont bons) me permettait de débuter l'année sur les chapeaux de roue ! Hélas, la poudre était mouillée et je ne signerai aucune autre perf à quatre chiffres sur l'année, même si le bilan final reste positif.

Objectifs atteints ... ou pas !

En début d'année, j'ai l'habitude de "faire mes voeux poker", ce qui me permet de mieux évaluer mon année qu'avec de simples chiffres.

J'avais pour ambition en 2010 de :
  • Gagner un beau tournoi en ligne ---> fait
  • Gagner un tournoi en omaha hi ----> fait
  • Reconstituer une bankroll à 5 chiffres -----> vachement raté !
  • Réussir une jolie perf en live ------> carrément loupé !
  • Finir l'année en positif ------> fait mais avec un ROI d'huitre ...
Et le plaisir dans tout ça ?

Sur ce plan, il y a eu des hauts et des bas.

Des hauts avec les jolis progrès et les performances de plusieurs de mes élèves, des hauts avec la création de la team des Phacochères, des hauts avec de grands moments sur Skype (le dernier lors de la deuxième place de Xa au main event des BCOOP), des bas avec de longues périodes où rien ne tourne rond, des bas avec mes rares sorties en live où je me sentais impuissant de bout en bout, des bas avec l'arrêt de l'école de poker (même si je continue à travailler avec quelques élèves). Des hauts avec l'excellente prestation de Pit au BOPC, avec LA perf de Denis à Dublin, avec le retour en grâce de Fishou.

Les bonnes surprises de l'année ....

La première surprise est dans le décompte final ! Je croyais vraiment terminer l'année en négatif au vu des longues traversées du désert vécues en 2010 et me voilà bénéficiaire pour la troisième année consécutive. Cela dit, le jeu devient de plus en plus difficile, les joueurs sont de plus en plus "éduqués" et même si beaucoup jouent encore très mal, le "tight passif" qui représentait l'essentiel de mes bénéfices fait désormais partie des légendes antiques.

L'autre bonne surprise, c'est le omaha. Il y a de plus en plus de joueurs et leur niveau moyen reste très bas. Pas de quoi devenir riche mais si j'en crois les chiffres de 2010, cette variante constitue une jolie petite rente pour les joueurs appliqués.

Enfin, la dernière surprise est aussi la meilleure : la création de la Team Phacochères , un groupe de potes complètement autofinancés, m'a permis de jouer au poker "autrement". A tel point que j'ai davantage de plaisir à "inscrire une perf" sur notre tableur commun qu'à gagner tout seul !
De plus, chacun d'entre nous a à coeur de jouer son meilleur poker lorsqu'il utilise le capital de la team, ce qui fait que nous jouons mieux, plus sérieusement, et en échangeant constamment nos avis sur tel ou tel coup ou sur tel ou tel tournoi.
Ces trois premiers mois de BR commune se terminent d'ailleurs par un bénéfice de 12%, ce qui peut paraître modeste mais vu les zones de turbulence traversées en cette fin d'année, cela augure d'une année 2011 passionnante ! Chacun d'entre nous a connu ses moments de galère durant ces trois mois mais au final, nous terminons tous l'année en positif et participons tous les trois au modeste bénéfice final !

4 commentaires:

  1. sympa votre idée de team..
    J'espère que ça tiendra même si les résultats ne sont pas au bout, et surtout que ça ne créera pas de dissentions..

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à tous.
    Comme vous avez pu le remarquer, mes interventions écrites sur des blogs ou des forums sont une denrée rare.
    C'est dû en grande partie à ma fainéantise naturelle, doublée d'un manque d'inspiration chronique lors de la rédaction d'un texte.
    Ben ouais,..., mon unique point commun avec Baudelaire, c'est mon gout prononcé pour l’absinthe.

    Mais pour une fois, je vais déroger à la règle pour remercier publiquement mes camarades de jeu, Mehden et Djé, de la confiance qu'ils m'ont témoignée dans ce défis que nous nous sommes lancé.

    En tant que joueur de Poker, vous savez tous que la variance n'est pas une légende mais bien un phénomène récurent et inévitable.

    D'ou notre idée, il maintenant presque trois mois, de travailler online avec une bankroll commune.
    Outre l'augmentation de notre volume de jeu moyen, ce modus operandi nous permet d’atténuer et de relativiser les périodes plus ou moins longues de bad run.
    Des séances de coatching interactif (presque) hebdomadaires nous obligent également à avoir une réflexion constructive et pragmatique sur nos tactiques de jeu.

    Tout cela n'est possible que grâce à la confiance et au respect mutuel qui nous unit.

    J'espère donc de tout coeur que cette collaboration sera longue et prospère et que l'expérience des phacochères va permettre de démontrer que la variance peut être battue par le travail et la solidarité sans concession d'un groupe de vrais amis.

    Au moment ou je vous écrit, notre ROI a d'ailleurs retrouvé le sourire par le biais de quelques TF concrétisées ces derniers jours par la team.

    Meilleurs voeux pour cette année 2011 qui sera, j'en suis persuadé, mémorable en terme de résultat.

    Long live à la team des Phacochères.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ah...cool. Tu as retrouvé ton clavier!!!

    Bel article, et bonne évaluation générale de la situation.

    Puisse ce nouveau groupe t'épanouir et continuer à te donner envie de jouer.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget