mercredi 11 août 2010

La maîtresse du compétiteur, c'est la victoire !

J'ai toujours apprécié la compétition. Autant qu'il m'en souvienne j'ai toujours apprécié les activités qui m'obligeaient à me surpasser, à devenir meilleur.

Bien avant de découvrir le poker, je hantais déjà les concours de whist ou de belote. On y jouait pour des centimes de francs belges mais l'envie de performer était là, omniprésente.

En découvrant l'informatique dans les années 70 (mon premier ordinateur était un Dragon 32 et offrait 32KO de mémoire !!), j'ai immédiatement affronté les autres programmeurs en herbe afin d'obtenir l'honneur d'être publié dans la revue "Hebdogiciel" qui proposait les meilleurs programmes écrits en "basic" (j'y ai été publié pour un jeu tout mignon juste avant que le canard ne disparaisse du paysage).

Lorsque j'ai découvert le scrabble duplicate (une formule de compétition qui limite les effets du hasard), je m'y suis jeté corps et âme, parvenant même à me hisser parmi les 100 meilleurs belges mais incapable de rivaliser avec les dictionnaires ambulants multiples champions du monde tels que Jean-Luc Dives ou Christian Pierre.

Finalement, la seule passion qui faisait la part belle au jeu coopératif fut le jeu de rôles mais là aussi, l'objectif et de faire progresser notre personnage pour devenir de plus en plus performant. Que ce soit autour des tables ou devant l'écran de mon ordinateur, j'avoue que j'y ai passé un nombre d'heures incalculable, me faisant aussi au passage, nombre d'amis de par le monde.

Tout ça pour vous dire que la semaine dernière, après avoir obtenu une méritante deuxième place sur un omaha 5 rebuy sur Titan Poker (52 joueurs), j'ai enfin décroché le deuxième graal de l'année en remportant un PLO hi à 8.80$ sur pokerstars, triomphant de 280 joueurs en jouant mon meilleur poker.


Le prix est modeste (515$) mais pouvoir à nouveau goûter aux joies de la victoire acquise de haute lutte m'a fait un bien fou et m'a rappelé, si besoin était, que lorsque je croise le fer dans un MTT, mon principal plaisir est d'atteindre la table finale et de m'y dépasser pour atteindre la seule vraie place qui ne nous laisse aucun regret : la première !

4 commentaires:

  1. Bravo Djé!
    L'adrénaline revient à toute allure !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime tes billets. Je me retrouve dans cet esprit de compétition et dans certaines parties de ton parcours: whist, scrabble, ...

    RépondreSupprimer
  3. Bravo! Il ne te reste plus qu'à empiler les TF pour qu'on réduise le field ;O)
    Serial Dealer

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Djé !

    Concernant le scrabble, j'ai toujours été une bille mais mon père continue à bien se classer aux championnats du monde chaque année :)

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget